​French ‘want say on EU membership’

French ‘want say on EU membership’
March 13, 2016

FRANCOPHONIE WEEK STORY:
MORE than half of voters surveyed in France want a referendum on European Union membership, according to a British study.

A total of 53 percent of French respondents to an international survey said France should have its own vote on the issue, although most of those polled also said they wanted to remain part of the bloc, with 44% saying they would vote ‘in’, compared to 33% who would vote ‘out’.

Two-thirds of French people believe that a ‘Brexit’, if it happens would have ‘little or no effect’ on the Union. Only 40% of those polled in France think Britain’s membership is beneficial for the EU.

Despite the negative view of the UK’s membership, 56% of French respondents said they wanted Britain to vote to stay in the EU. The remainder said they want Britain to leave. And only 25% said they thought that Britain should remain in the single market in the event of a Brexit.

The University of Edinburgh’s ‘View from the Continent’ study polled 8,002 voters in Germany, France, Poland, Spain, Ireland and Sweden about their views on the referendum in the UK, and whether they should also have the chance to vote.

French voters are the most Eurosceptic of those who took part in the survey. If they were to go to the polls, 60% of Germans would vote to stay in the EU, as would 66% of Poles, 68% in Spain and 69% in Ireland.

Other nations’ opinion of the UK’s membership is also more positive than in France. Spain was the strongest in favour of Britain remaining, at 81%, followed by Poland (80%), Ireland (79%) and Germany (73%).

As part of Francophonie Week which aims to promote learning and understanding of French, Connexion is translating one news story a day into French. This is today’s story:

Selon une étude menée par des chercheurs britanniques, plus de la moitié des électeurs français désireraient avoir un referendum en France au sujet de son adhésion à l’Union Européenne.

Au total, 53% des Français ayant répondu à une enquête internationale ont déclaré que la France devait avoir droit à son propre referendum, quoique la plupart d’entre eux ont exprimé le désir de rester dans l’Union : 44% choisiraient de rester, tandis que 33% voudraient sortir.

Deux tiers des Français croient que “Brexit”, s’il a lieu, aura “peu ou pas” d’effet sur l’Union. Seulement 40% des répondants habitant la France croient que l’adhésion du Royaume Uni apporte des avantages à l’Union.

Malgré cette opinion plutôt négative du rôle de la Grande Bretagne en Europe, 56% des répondants français ont dit espérer qu’elle continue a être membre de l’Union. Les autres préféreraient la voir partir. D’ailleurs, il n’y avait que 25% qui lui accorderaient le droit de rester membre d’un marché commun en cas d’un “Brexit”.

Cette étude, menée par l’Université d’Edimbourg s’intitule “View from the Continent” (Du point de vue du Continent). Elle a enquêté chez 8.002 électeurs en Allemagne, en France, en Pologne, en Espagne, en Irlande et en Suède pour demander leur avis au sujet du referendum britannique, et au sujet d’un éventuel referendum dans leur propre pays également.

Ce sont les électeurs français qui se montrent le plus eurosceptiques parmi ceux qui ont pris part à l’enquête. Si de tels referendums se produiraient, 60% d’Allemands voteraient pour rester au sein de l’Union, avec 66% de Polonais, 68% d’Espagnols et 69% d’Irlandais.

Ces autres nations voient l’adhésion du Royaume Uni d’un meilleur œil que les Français. L’Espagne se montre le plus en faveur, avec 81%, suivie de la Pologne (80%), l’Irlande (79%) et l’Allemagne (73%).

FavoriteLoadingAdd to favorites

Leave a comment